Pass vaccinal ou Liberté !

28.12.2021

J'écris ton nom : Liberté !

Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

J’avais écrit il y a un an et demi (le 03/08/2020) un texte dédié aux Français qui grâce ou plutôt à cause de l’hypnose politico-médiatique restaient déjà incapables, à mon sens, de réaliser la situation dans laquelle ceux qui les gouvernent les entraînent.

Aujourd'hui, je vous dédis ce texte puisque c’est vous, au travers de votre vote déterminant sur le pass vaccinal, qui avez la très lourde responsabilité personnelle, politique et morale, de décider de l'avenir du Peuple Français en accordant à ce gouvernement le droit de lui faire le sort d’un troupeau de moutons, pardon… d’humains dont on attend de lui qu’il ne fasse qu''obéir et suivre sans broncher le Panurge présidentiel.

===

Voici le lien vers mon texte d'août 2020 https://www.jeanef.fr/437637600 

A quoi bon ?

A quoi bon passer son temps à tenter de convaincre les autruches qui préfèrent garder la tête dans le sable ?

A quoi bon tenter de sortir quelqu’un de … "sa merde chaude", oui l’expression m’a été "refilée" il y a bien longtemps et résume parfaitement la situation, à savoir que vous savez pertinemment que ça sent mauvais mais voilà, la chaleur vous tient chaud, c’est moëlleux (pardon pour l’image que ça peut donner) et donc tout bien considéré il suffit de supporter l’odeur… jusqu’à quand ? j’imagine que chacun(e) a sa propre échelle de valeurs/tolérance quant à ce qu’il/elle peut supporter ou ne plus supporter

A quoi bon tenter de faire réaliser la gravité d’une situation à qui « dort » profondément et n’entend pas se réveiller pour être confronté à une dictature En Marche qui parce qu’elle a pris les traits d’un « jeune » homme fringant, souriant, intelligent (enfin…..), « propre sur lui », qui sait manier les mots et les tordre à loisir pour en faire de la langue de bois, non, décidément, cet homme-là ne peut pas être si méchant. Faudrait il qu’il se grime en Père Fouettard, en Dracula ou autre… chauve-souris mais pas en pangolin, c’est manifestement inoffensif et ça n’impressionne personne. Bref, s’en tenir aux apparences ne mange(rait) pas de pain et c’est rassurant.

Creuser au-delà des apparences et s’élever au-dessus du soufre me(r)diatique voilà qui demande un minimum de réflexion.

Non, décidément, mieux vaut faire confiance aveuglément à celui qui vous sourit de toutes ses dents même si c'est pour mieux vous...manger !

Non, décidément, il ne peut pas être méchant même s’il a passé son temps à insulter les riens, les réfractaires et autres illettrées, …. pendant des mois et qu’il porte la responsabilité d’avoir donné des ordres qui ont mutilé, éborgné, amputé… des Gilets jaunes.

Et maintenant après vous avoir mis une première fois sous la cloche du confinement, il vous en extrait à condition de vous mettre un masque sur le visage, des tiges dans le nez, et un thermomètre……. bref vous avez compris et le tout pour attendre l’aiguille du vaccin dans le bras dès que possible pour vous immuniser d’une bestiole virale dont la dangerosité reste à prouver. 

Actualisation : 28.12.2021 : nous voici donc au stade du pass vaccinal qui permettra d’injecter aux Français, sous forme d'abonnement trimestriel, une substance dont les effets indésirables graves sont signalés et de plus en plus nombreux.
Mais voilà, l'enjeu de ce pass vaccinal est de mettre en application les dispositions d’un certain rapport sénatorial datant de juin 2021, intitulé : crises sanitaires et outils numériques : répondre avec efficacité pour retrouver nos libertés (sic). Si ce rapport vous a échappé car sans doute et très opportunément vous aussi, Parlementaires, vous dormiez ?? je vous laisse un lien en guise de…. piqûre.. de rappel (sic) 
http://www.senat.fr/fileadmin/Fichiers/Images/delegation/prospective/PRO_Rapport_numerique_pandemies.pdf 
Et un autre lien pour un article où je me laissais aller à quelques commentaires https://www.jeanef.fr/449749742 

Parenthèse fermée, je reprends mon texte d’août 2020 :
Ainsi, nous serions en guerre sanitaire, sauf qu’à ce stade, c’est la guerre économique qui se profile dangereusement et va se révéler catastrophique si elle ne l’est pas déjà, laissant sur le carreau les plus fragiles, les plus âgés, les plus exposés à tous les vents : sanitaire, économique, éducatif, social.
Et c'est cette fragilisation qui, selon la stratégie du choc, vous conduira sous couvert de vous protéger à accepter l'inimaginable, l'intolérable :  vous transformer en troupeau obéissant qui une fois vacciné devra être pucé pour mieux le repérer, le suivre, le surveiller... et là pour le coup, vous avez bien compris que l'on ne demande pas à un troupeau de penser ni de réfléchir et s'il se trouvait dans ce troupeau de rares "énergumènes" ayant conservé encore quelques neurones, ceux-là ne feront pas long feu !

Alors, dormez braves gens, l’élite oligarchique et politico-médiatique veille sur vous et quant à savoir si c'est pour votre bien, est ce bien le problème d'un troupeau qui a remis son sort et sa vie entre les mains de Panurge ? 

28 décembre 2021 - conclusion :
Ainsi, ne restera-t-il aux derniers énergumènes qui ne se rendront pas à demander qu’on leur accorde une faveur, celle d’écrire ton mot une dernière fois : LIBERTE !
https://www.youtube.com/watch?v=K9IVBXoVhJo