Vaccins : effets indésirables et Pass sanitaire : France/Europe

9.11.2021 - màj 19.11.2021 : signalé !!

"petit" tweet d'il y a quelques jours, que j'ai consolidé, mais initialement adressé à des institutions qui n'en ont rien à battre si vous permettez l'expression : à la fin on en devien(drai)t familier, c'est dire !

Donc les têtes de gondoles que j'avais ciblées : Conseil constitutionnel Conseil d’Etat Académie de médecine Haute autorité de santé Min Santé Santé Publique France et Gouvernement :
==
Vous n'êtes pas sans avoir été informés que le Parlement européen demande la création d’un fonds =européen= d’indemnisation des victimes du Covid. Lien pour retrouver l’intégralité du texte https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/B-9-2021-0475_FR.html
Pour en savoir plus sur cette initiative d'une Eurodéputée, Mme Joron, rendez vous bas de page pour une màj.

Le texte répertorie le nombre d'effets indésirables qui est estimé à 1 million dont
- 75000 effets neurologiques sérieux après inoculation du vaccin Pfizer et 5000 morts dont 4198 pour le seul… Pfizer.

On parle bien de ceux =répertoriés= sans évoquer ceux qui sont passés à la trappe médicale par déni, négligence, etc..…. autant dire une paille !

Mon cheminement de pensée a été le suivant :
= indemnisation = reconnaissance de responsabilité => recherche en responsabilité => poursuites judiciaires de =tous= les acteurs impliqués responsables =ET coupables= des effets indésirables suite aux vaccinations lorsqu'ils ont laissé des personnes handicapées à vie et des familles endeuillées par la mort d'un parent; Cqfd non ?

J'ai poursuivi : il va falloir que pour la France du moins, nos « zotorités » nationales si compétentes et responsables, se mettent en devoir de nous expliquer en quoi les seuls Français seraient =biologiquement= différents de leurs voisins Européens les rendant imperméables aux effets indésirables graves des vaccins incriminés.

Différentes catégories professionnelles parmi lesquelles les professions médicales et salariés (soignants) en milieu hospitalier sont carrément soumis à =l'obligation vaccinale=, pendant que pour d'autres Français, les autorités françaises font appel à un subterfuge appelé Pass Sanitaire (applicable à tous au demeurant) sans lequel on ne peut prétendre être =libre= d'effectuer un certain nombre d'activités ni se rendre dans certains lieux publics quand ce n'est pas utiliser certains transports en commun : même si tout le monde a compris que covid préfère le TGV (1ère ou 2è classe manifestement il a encore le choix) par contre SGVV Sa Grandeur Virale et Vaccinale ne se déplace pas, pour le moment, en TER, RER ou autre rames de métro, réservés aux gueux !

Sauf si ce soir 9 novembre, notre Eminence Présidentielle, qui communique étroitement avec SGVV, nous fait part des voeux de celle-ci d'encombrer les RER  TER et autres rames de métro de sa présence virale... auquel cas le confinement nous.. pendrait au nez à coup sûr ou une limitation géographique de l'usage du pass sanitaire y compris pour... les vaccinés. Là au moins y aura t il une forme d'égalité de traitement entre citoyens, ça changera(it) !!

Le pass sanitaire est donc le moyen détourné et tout trouvé par nos zélites pour contraindre à la vaccination sachant que l'obligation vaccinale va à l'encontre d'un certain nombre de règles établies en France dont vous retrouverez le détail en bas de page de cet article https://www.jeanef.fr/451008465 ainsi que des explications complémentaires relatives aux zizanies CPAM / conseil d’Etat à propos du (dé)remboursement des tests… pour les non vaxx (évidemment !), ces zizanies semblent avoir trouvé une solution … bancale mais une solution quand même !

Mais revenons à notre mouton : obligation vaccinale.

Les règles législatives (et même constitutionnelles !) qui régissent la vaccination en France rappellent l’obligation du =respect= de l'intégrité physique et l'exigence d'un consentement libre et éclairé du patient ou de la personne à vacciner, or cette intégrité physique est elle garantie quand de l'aveu même du Parlement européen, un fonds d'indemnisation doit être mis en place au bénéfice des personnes victimes des vaccins.

- le consentement libre et éclairé : où et quand est il respecté quand les personnes ne sont plus "invitées" à donner leur consentement mais =sommées= de choisir entre vaccination et perte d'emploi et avec celui-ci les moyens de subsistance auquel tout un chacun a DROIT.

Mais voilà, la mise au ban de la société semblerait devoir devenir le prix à payer pour toute résistance que nos inénarrables journaleux E Lechypre et C Barbier ont décidé de vaincre y compris par la force, faites vos petites recherches…. C’est facile à retrouver.

Enfin, « détail » et pas des moindres : le droit au travail est inscrit dans la constitution : en priver les salariés qui refusent la vaccination n'est-il pas une atteinte supplémentaire à leurs droits constitutionnels ? je pose la question et j’ajoute petit lien pour nourrir vos réflexions sur le sujet avec un texte publié sur le site de ViePublique.fr 
https://www.vie-publique.fr/fiches/23891-existe-t-il-un-droit-au-travail donc pas susceptible de complotisme et qui commence par : "Le droit au travail participe de la dignité de l’être humain", s’en suivent quelques précisions/explications et le texte se termine par un (petit) bémol qui est le suivant :
"Ce droit au travail existe donc bien, mais sa portée juridique est très =limitée=.
Par ailleurs, les difficultés économiques qui pèsent sur l’emploi en France depuis les années 1970 ont rendu ce droit encore moins effectif" Fin de citation

Mon interrogation : ne pouvoir donner de travail à une personne en raison des réalités du marché du travail est une chose même si, sous les effets pervers notamment de la mondialisation, délocalisation etc… rappelons les scandales Alsthom etc… on ne peut que regretter que de trop nombreux Français soient privés de travail et se retrouvent au chômage quand ce n'est pas pour finir au RSA, autant dire avec un minimum qui permet tout au plus de survivre et encore, selon les situations et circonstances des personnes qui s’y trouvent confrontées.

Mais, n’en va-t-il pas encore différemment d’une personne qui se voit privée =sciemment= de son travail en raison de son refus de se faire vacciner, ce qui va à l’encontre de son droit au consentement libre et éclairé (le scandale Pfizer lève le coin du voile sur l’extorsion du consentement par abus de pouvoir, de confiance et de faiblesse) ce qui nous amène au viol de l’intégrité physique. Je n’emploie avec légèreté ce mot « viol » ayant la « conscience » de ce que la « viol-ence » de ce mot véhicule.

Et j’en viens à vous recommander cette vidéo de Campagnol (que je recommande) 
https://www.youtube.com/watch?v=97R9p1x0opk 
Si pressé, commencez à écouter à partir de 18’, la vidéo se termine par cette phrase percutante qui résume tout : Le Pape prétend que se vacciner est un acte d’amour [oui, oui, il l’a dit !!] mais un acte d’amour obligatoire ça s’appelle un viol !!

Fermez le ban.

Et maintenant, les états d'âmes exprimés par des euro-députés :
Je vous propose d'écouter une courte vidéo d'un édito sur la chaîne RT France de Nicolas Vidal (Pusch Media) qui pousse un vrai coup de gueule sur le silence meRdiatique en France à propos des protestations de parlementaires Européens sur la vaccination d’une part et d’autre part sur le tabou entretenu sur les clauses « caviardées » des contrats passés entre BigPharma et l’UE en particulier. Voici des liens si cela vous a échappé :
Vidéo RT France https://www.youtube.com/watch?v=lEYYel18JNE

Lien RT France toujours, une eurodéputée dénonce l'oppression du pass sanitaire qui oblige à la la vaccination
https://francais.rt.com/international/92182-je-suis-personne-libre-eurodeputes-pointent-aspect-oppressif-pass-sanitaire?fbclid=IwAR3CSzxQEPXyRWVsDRrYR9PngxPlC9BK-yGoTjaMGjc0jIrh8Y15nbrQJEE

Vidéo via un lien Twitter : un eurodéputé d'Europe de l'Est dénonce le « caviardage » des clauses des contrats pharmaceutiques sur la vaccination. C’est en anglais, la traduction de ChrisMasonView2 (que je confirme) est la suivante :
Un député européen très remonté : Vous osez imposer aux citoyens européens un produit sans que ni eux ni vous ne connaissiez la teneur des contrats et ceux qui nous ont finalement été envoyés par les Labos sont noircis de partout ! C'est ça la transparence démocratique ?!
https://twitter.com/ChrisMasonView2/status/1454354246502133763 

màj 19.11.2021 : France Soir a eu l'opportunité d'un entretien avec deux Eurodéputés : Mmes Joron et Donato. Il s'avère que Mme Joron est à l'origine de la demande de création du fonds européen d'indemnisation. Celui-ci n'est pas acté, c important de le signaler ! je vous laisse le lien de l'entretien, intéressant en tous points, merci à ces deux parlementaires courageuses qui font "le job" : on voudrait les mêmes en France https://www.youtube.com/watch?v=GvhUP3DHO2k 

Voilà, je vous laisse méditer… nous avons besoin de prendre du recul, donc aussi de méditer, nous relaxer pour mieux RESISTER sinon nous allons nous épuiser et il ne faudrait pas qu’ils nous aient à… l’usure  !!

Prenez soin de vous !