Immunité innée/acquise - réflexions 2/2

Avant de poursuivre mes réflexions, je vous livre un document en français qui a été publié en septembre 2019. Ce rapport émane du "conseil mondial du suivi de la préparation" 😉 autant parier que l'OMS est/était déjà dans le coup soit juste avant la tenue de EVENT201 en octobre 2019 et donc... juste avant la pandémie COVID déclenchée fin 2019 en Chine.

Ce document s'intitule : un monde en péril. Rapport annuel de préparation mondiale aux situation  d'urgence sanitaire 
https://apps.who.int/gpmb/assets/annual_report/GPMB_Annual_Report_French.pdf

Passons maintenant à la fragmentation de la population française répartie comme suit au regard des tests : 

1. ceux qui s(er)ont passés entre les "gouttes" et n'auront subi aucun test soit volontairement soit parce que l'occasion ne s'est pas présentée et/ou la justification de le faire n'était pas là, ça peut parfaitement se produire.

2. ceux qui se seront soumis au test RT PCR volontairement ou parce qu'ils auront présenté des symptômes susceptibles de leur faire craindre le COVID19 et le résultat aura été, au petit bonheur la chance vu le peu de fiabilité de la RT PCR : positif ou négatif selon ce qui aura été trouvé dans leurs voies nasopharyngées pour peu que l'écouvillon aura été manipulé avec compétence par une personne habilitée (ou pas) à aller farfouiller avec une tige de 15cm dans votre nez et bien au-delà !! je ne me fais pas à cette idée, désolée !! cf http://www.jeanef.fr/441579899  

3. ceux qui auront subi volontairement ou en raison de symptômes modérés à sérieux voire graves un test sérologique (examen de sang) permettant de déterminer où vous en êtes quant à la présence confirmée (ou non) d'anticorps et lesquels.

A noter que si des anticorps IgG S1/S2 sont identifiés, vous devriez être déclaré immunisé, question : pour combien de temps ? sinon vous ne l'êtes pas et pouvez attraper à nouveau le virus.

Mais voilà dans ce "joli" tableau il y a une omission patente peut être aussi parce que pas facile à gérer et allant de toutes façons à l'encontre d'une vaccination généralisée, je veux parler de l'immunité innée ou naturelle mise en évidence par le Dr Sacré
(cf ) : http://www.jeanef.fr/446855716 et http://www.jeanef.fr/446899798 

Chacun(e) de nous bénéficie d'une immunité naturelle d'autant plus renforcée si et quand nos défenses immunitaires sont mises à contribution pour affronter des maladies/infections à différents degré de gravité. C'est sans doute (à vérifier) ce qui s'appelle l'immunité collective auquel pas grand'monde ne comprend grand'chose (affaire de spécialiste ou d'initié n'est ce pas ?) mais qui veut que des organismes s'immunisent naturellement contre un virus qu'ils rencontrent mais que cette rencontre se passe "sans bruit" car l'immunité naturelle a fait son boulot ! cqfd 

Mais le hic est que l'immunité naturelle ne secrète pas d'anticorps détectables par les tests, ce qui empêche de la prendre en compte pour apprécier l'immunité globale dont nous bénéficions et que le Dr Sacré appelle "immunité croisée" : innée + acquise dont une part probable de la population bénéficie mais qu'on est incapable (ou presque) de quantifier précisément et qu'on ne recherche(rait) pas non plus à développer au motif que la dangerosité du virus mettrait en danger des vies.

Reprenez mes posts précédents pour apprécier par vous-même quelles catégories de la population (âgée + comorbidité) sont les plus exposées au virus avec risque de complications. Dans un tweet récent le gouvernement a lui-même reconnu que 9 décès sur 10 concernent des personnes âgées de plus de 65 ans. Il n'est évidemment pas question de ne pas protéger cette catégorie de population mais j'ai une question : les a t on protégées au plus fort du confinement en prenant des ordonnances permettant de prescrire jusqu'à la mi-avril au moins du RIVOTRIL pour "achever" plus vite les plus malades et âgés, principalement en EHPAD (gros scandale....)

Ainsi, notre gouvernement balaie tout d'un revers de main, nous impose à longueur de temps un masque qui nous empêche de respirer correctement, des tests dont la fiabilité reste largement à prouver et tout cela en attendant avec impatience un ou des vaccins pour le(s)quels les Bigpharma en arriveraient à se "bouffer" les uns les autres pour décrocher des parts de marchés. Alors imaginez s'ils en sont à se faire la guerre entre eux si nos gouvernants à l'échelle de la planète ne sont plus devenus que des marionnettes contrôlées... par Bill Gates et son fan club mondialiste.

Voilà on en est là, attendons la suite !  😠