Constitution et Europe.

27 août 2021 - mise à jor 13.09.2021

J’ai découvert au fil de mes "flâneries" sur YT, un document que je trouve très intéressant et important, il date de 2018 et justifierait une mise à jour qui viendra j’espère.

Ce document élaboré par le parti politique UPR s’intitule : les 13 violations de la constitution par le Président de la République
https://www.upr.fr/france/notre-dossier-dappel-a-lancer-la-procedure-de-destitution-de-macron-incluant-13-violations-de-la-constitution-par-le-president-de-la-republique/

Le trouvant très argumenté mais un peu long, j’ai décidé d’en faire une synthèse (à venir) aussi concise que possible mais bien sûr je vous suggère vivement de le lire par vous-même.

Je profite de cette occasion pour rappeler d’autres atteintes gouvernementales portées à notre constitution en particulier dans le contexte politico-covidesque. Vous pouvez vous reporter aux liens ci-après en commençant à rebours :
http://www.jeanef.fr/448274311
http://www.jeanef.fr/448238687
http://www.jeanef.fr/448238492

Pour revenir au document de l'UPR, alors que j’en étais à la violation n°7 intitulée « le sabotage délibéré de notre indépendance nationale », j'ai trouvé celle-ci suffisamment intéressante pour la signaler sur twitter lorsque j'ai été saisie d’un subit accès de « délire » européen. Ça commence sérieux-sérieux et ça finit en … « coton tige »… oui oui, lisez jusqu’au bout.🙂

Voici un exemple de violation de la constitution par notre PR de la Constitution : mais que fait la police constitutionnelle ? chut ! elle dort !!

Cette violation est à considérer au regard de deux articles :

Le numéro 3 qui pose que "la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum" et « aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice »

Pendant que l’article 5 dit que : le président de la République « veille au respect de la Constitution » et « est le garant de l’indépendance nationale ».

Pourquoi y a-t-il violation ? Réponse par une citation partielle (intégralité à retrouver dans le document) :
"la politique de Macron vise à éroder constamment notre indépendance nationale et à dissoudre la France dans une Europe fédérale sous domination allemande, par exemple avec les fuites organisées sur le projet de partage avec l’Allemagne du siège permanent de la France au Conseil de sécurité de l’ONU, voire le partage futur de notre force de frappe nucléaire, ou avec l’annonce inopinée de la création d’une « assemblée parlementaire franco-allemande » dès janvier 2019, dont le principe n’a jamais été soumis au peuple français" fin de citation

Pour en savoir plus sur ladite assemblée parlementaire franco-allemande qui s'est mise En Marche, je vous propose le lien ci-après. Vous noterez qu’il y ait également question du traité dit d’Aix la Chapelle confirmant l’alliance franco-allemande.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Assembl%C3%A9e_parlementaire_franco-allemande

Voici aussi un autre lien (site de l’Assemblée nationale) qui publie le résumé des réunions de cette Assemblée parlementaire franco-allemande, il ne s’agit  donc pas de « théories » fumeuses ou autres élucubrations.
https://www2.assemblee-nationale.fr/europe-et-international/activites-parlementaires-internationales/les-relations-parlementaires-franco-allemandes/assemblee-parlementaire-franco-allemande

J’en viens maintenant à mes commentaires perso sur le mode ironique : un peu de légèreté en ces temps de (a)pesanteur politico-sanitaire ne peut nuire : 

Le fameux couple franco-allemand marche main dans la main apparemment.

Rappelons à toutes fins utiles qu'à l'origine, l'Europe s'est construite à partir d'un "noyau" dur ouest européen incluant notre couple inséparable qui s'aime autant qu'il se déteste et c’est pas peu dire ! ces deux- là se sont quand même foutu sur la gueule (permettez l'expression) à 2 reprises en une vingtaine d'années au XXè siècle entraînant le reste du monde dans la tourmente. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'à ce niveau-là, ça relève de l'amour vache ?😉

Je disais donc que le noyau dur européen à l'origine de l’Union Européenne incluait avec la France et l'Allemagne : Italie et BENELUX : Belgique, Pays-Bas et Luxembourg, rejoint par la Grande Bretagne en 1972 et l'Espagne en 1986.

On peut se demander ce que tous ceux-là ont pensé lorsqu'on leur a demandé d'être témoins du mariage qui a vu M. Macron passer la bague au doigt de Mme Merkel même si l'histoire ne dit pas qui, dans ce ménage improbable, "porte la culotte" mais il est permis d’en avoir une petite idée.

On peut admettre que les "partenaires" européens formant le noyau dur ont pu se sentir cocus, expliquant (en partie seulement bien sûr) pourquoi la Grande Bretagne "amant" aussi imprévisible que fantasque qui avait rejoint ce ménage hétéroclite a finalement pris le large, se sentant de trop peut-être ?

Notre smala européenne s'agrandissant une année après l'autres a aussi donné naissance à des petits Européens nés à l'Est après la chute du mur (Berlin) : enfants turbulents et dissipés, l'ordre et la discipline c’est pas trop leur "truc" et ils donnent du fil à retordre à papa-maman qui les traitent comme des variables d'ajustement dans cette famille (trop) nombreuse à 27 où les enfants terribles sont de corvée pour assurer la main d'oeuvre bon marché ou pour "faire nombre" en cas de coup politico-diplomatique quand ça fait bien de parler d'une seule voix et en nombre justement pour assurer une image « respectable et unie », les petits sont alors priés de pas trop la ramener et de s'exécuter au doigt et à l'oeil de papa maman mais ça marche pas toujours. Turbulents donc les petits qui par moment lorgnent possiblement du côté du grand frère russe qui les avait pourtant mis "sous bonne garde" un bon bout de temps avant que leur fugue ne soit possible pour une échappée qu'ils pensaient belle... vers l'Ouest.

Après on s'étonne que ces petits "mal appris" aient du mal à trouver leur marque quand le couple dominant les traite au mieux avec condescendance, au pire avec mépris selon l'humeur du moment ou la "nécessité" européenne qu’on leur trouve.

Et j’en viens au clou de ma « rigolade » en la personne de M. Michel Barnier dont j’ai appris qu’il présentait sa candidature à la Présidentielle 2022, j’avais cru comprendre qu’en effet ce projet couvait en sous-marin politique depuis un temps. C’est donc officiel !

Chacun(e) sait l’implication de longue date de Michel Barnier dans les rouages de l’UE et notamment au sein de la commission européenne. On peut donc être assuré que s’il devait gagner l’élection, ça ne serait que pour approfondir les processus en cours et rien n’est moins sûr quant au fait que ce soit positif pour la France quand on constate le tohu-bohu européen, ne serait ce que sur la question de la crise sanitaire du COVID.

Cette candidature de M. Barnier est donc loin d’être gratuite et ne vient sûrement pas de nulle part contrairement à ce qu’on voudrait (nous faire) croire.

Mais en évoquant M. Barnier m’est revenu en tête le trait d’humour d’un humoriste bien connu qui évoquant notre personnage le décrivait ainsi "le grand avec une tête de coton tige". Je ne dénoncerai évidemment pas le coupable mais j'avais beaucoup ri !

Voilà, voyons ce que le « coton tige » va nous faire pendant la campagne présidentielle ? je vous laisse le choix des réponses… y compris sur le ton de l’humour, voire d’abord sur le ton de l’humour !! 

13.09.2021 -- je ne vous cache pas être prise de court par "tête de coton tige" qui nous fait un coup d'éclat que je n'avais pas vu venir. S'il a décidé de se faire remarquer, c'est réussi. Question : lui a t on greffé un nouveau cerveau ? lui a t on lavé le cerveau ? clairement des questions se posent. Pour comprendre, je vous laisse écouter cette vidéo de F Asselineau UPR https://www.youtube.com/watch?v=lR7DJm1qZ1o&t=7s 

Je compte bien revenir sur le sujet .... à plus !