Préambule

09.09.2022

oui, bon... préambule.. ça fait un peu penser à la constitution. j'ai dû y penser un peu trop ces derniers temps. Je pense d'ailleurs ouvrir un onglet "Constitution", j'ai quelques articles déjà publiés sur ce site à y déposer.

Revenons au préambule politique : celui des Présidentielles 2022, un onglet dédié au sujet ne me paraît pas inutile tant on peut déjà parier sur des surprises et autres rebondissements à venir. En tout cas, je ne l’imagine pas autrement tant au regard de la saga qu'a été la campagne électorale 2017 que de la situation actuelle en France, particulièrement "volatile" à tous points de vue.

Commençons donc par une mini-rétrospective sur cette campagne électorale de 2017 à partir de 2 documentaires… BFMTV rien de moins ! Je ne suis pas fan de BFM rassurez vous, il se trouve quand même que ces deux « docus » étaient pas mal faits et je les considère un peu comme une pièce de théâtre (coup politique ?) en 2 actes :

Acte I : le casse du siècle : déjà rien que le choix du titre, on a tout compris... ou pas ? lien vers ce casse réussi : 
https://www.youtube.com/watch?v=SWJf0rTBDwU&t=17s 

Je n’ai pas revu ce documentaire depuis un bout de temps mais je garde le souvenir des toutes dernières minutes avec la sensation que le cambrioleur macroniste, aidé évidemment de son gang d'essence européenne et mondialiste, a laissé à l'issue de la campagne électorale 2017, un champ de ruines politique en France et je ne suis pas loin de penser qu’en fin de quinquennat macroniste ce champ de ruines sera à l'échelle nationale. Beaucoup sera à reconstruire dans ce pays après 2022, espérons que nous pourrons et saurons le faire en nous en donnant les moyens.

Pour revenir à notre cambrioleur politique, voici comment je le définis :
Une pincée de Arsène Lupin
Un soupçon de OSS17 : assez curieusement d’ailleurs Macron a des « mimiques » de J Dujardin : une vidéo est à retrouver où l’acteur lui-même le faisait remarquer
Et enfin, une bonne dose de Pinocchio dont les ficelles sont tirées par Gepetto Attali, comme chacun sait

….

Acte II (2ème docu) : qui a tué Fillon ? politiquement ça va de soi !! tout bien considéré, le choix du titre aussi laisse... rêveur ... 

Ne négligeons pas que pour faire entrer légalement et officiellement notre Spaggiari politique  par la fenêtre électorale, il a fallu faire dégager par la porte judicaire un autre acteur de la pièce de théâtre qui s'est jouée sous nos yeux ébahis : François Fillon. Quant à être voleur… ce n’est pas à moi de le dire… une chose est sûre « on » l’a « ferré » lui qui lorgnait et avec quelle gourmandise sur le pactole politique présidentiel ! 

Ce que j’ai retenu des dernières minutes du documentaire, c’est que M. Fillon après la présidentielle « volée » (volée d’abord aux Français) s’en est allé prendre l’air avec un personnage désigné « ami intime » qui n’est rien de moins que celui qui était alors le PDG de Axa, Henri de Castries, mais surtout membre du comité directeur du mystérieux mais néanmoins célèbre Bilderberg : je vous laisse, si intéressé(e), vous reporter à l'article du même nom sous l'onglet "le monde d'après".

Je me demande comment Henri de Castries a fait pour consoler son ami Fillon de la perte de cette présidentielle ? je tente une réponse : le recaser dans une multinationale financière qui permet à M. Fillon de satistaire son péché mignon qui l'a perdu politiquement : l'argent !

Voilà donc pour ma mini-rétrospective et si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à revoir les 2 docus de BFM. Je vous retrouve pour une suite consacrée à un candidat que peu, du moins, en "population générale" (sic) avait vu venir : suspense !! 

note bene : comme on est dans la rétrospective, je vous laisse trois articles à lire

- fin 2018 je m'interroge http://www.jeanef.fr/440791764 
- janvier 2019 jouons à deviner l'avenir qui à ce moment là était la perspective des élections Européennes dans un contexte politique déjà un peu confus, les Gilets Jaunes ayant joué un rôle central dans la vie du pays depuis fin 2018 http://www.jeanef.fr/441534658 
- octobre 2019 Macron : central ou centriste à partir d'un article intéressant publié sur Slate http://www.jeanef.fr/448298418