COVID19, le cauchemar ! part 1

02.08.2021

Comme beaucoup, j’ai entendu parler du parallèle fait entre ce que nous vivons actuellement dans le cadre de cette crise sanitaire sans précédent et les évènements liés à la 2ème guerre mondiale et l'élimination en particulier des juifs. Ce souvenir reste encore pour tous traumatisant et c’est bien normal.

Je vous propose d’écouter une interview réalisée par Reiner Fuellmich que je ne présente pas mais si vous manquez d’infos le concernant je vous suggère de taper son nom sur internet et une foultitude de liens va vous être proposée.

Reiner Fuellmich a interviewé une rescapée de la Shoah. Elle est logiquement bien placée pour donner son avis et apporter des arguments pertinents sur les parallèles que l’on peut faire entre cette période très sombre de l’histoire et la crise sanitaire actuelle.

Je vous laisse sa fiche wikipédia https://en.wikipedia.org/wiki/Vera_Sharav et internet vous donnera aussi d’autres liens à consulter dont le propre site de Mme Sharav qui plaide en faveur du consentement libre et éclairé lors d’une intervention médicale https://ahrp.org/vera-sharav/

L’entretien avec Reiner Fuellmich dure 45mn « seulement » et vous verrez ça passe très vite.

https://odysee.com/@LeFrexit:3/entretien-historique-entre-la-rescap%C3%A9e:d?

De mon côté, au fil de cet entretien, j’ai établi des liens que je retranscris ici en suivant l’ordre chronologique autant que possible : 

Mme Sharav replace son histoire personnelle dans le cadre de WWII, alors qu'elle-même était enfant puis elle élargit le sujet au processus mis en place par le régime nazi

- 2’44 : sous ce régime nazi, les normes morales étaient systématiquement anéanties, écoutez très attentivement la suite. Cela devrait logiquement vous parler.

Ainsi, de fil en aiguille les Juifs ont-ils été ciblés je cite comme « propagateurs de maladie »

Mme Sharav, d’origine polonaise, établie aux USA juste après la guerre, évoque la façon particulière dont les juifs ont été traités pour les séparer inexorablement de leurs compatriotes. 

Beaucoup d’entre nous ont entendu parler du Ghetto de Varsovie, de triste mémoire. Pour nous replacer dans le contexte voir fiche wikipédia dédiée à ce ghetto 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ghetto_de_Varsovie

Rappelons que ce ghetto a été déclaré « zone d’épidémie » le 7 novembre 1940 pour devenir deux mois plus tard « zone de contagion », oui, pendant la 2ème guerre mondiale et dès le début de celle-ci, les nazis (je dis bien le régime nazi et pas les Allemands, nuance !!) ont utilisé le motif du risque de contagion pour =isoler= puis exclure les Juifs de la société allemande.

4:44 : elle dit : les restrictions sanitaires sont aujourd’hui un important pas en arrière vers une dictature fasciste et un génocide. Les gouvernements dictent les interventions médicales, ce qui porte atteinte à notre dignité ainsi qu’à notre liberté. Il s’agissait d’abord d’obligation de vaccination (à l’époque du nazisme donc) pour les enfants, maintenant c’est pour les adultes [ndrl : les enfants vont être concernés incessamment].

Elle ajoute : la dure leçon de l’holocauste c’est que chaque fois que les médecins unissent leur force avec le gouvernement et s’écartent de leur engagement clinique professionnel, la médecine humanitaire et bienveillante se transforme en un appareil meurtrier » … sinon il n’y aurait pas eu Nuremberg on est d’accord ?

6’…. Ce qui distingue l’holocauste de tous les autres génocides de masse, c’est le rôle central joué par le système médical. L’ensemble du système à chaque étape du processus meurtrier a été approuvé par la médecine universitaire et professionnelle.

Je vous laisse poursuivre à partir 6’15 =L'objectif= de T4 (1er programme de meurtre médical industrialisé de l’histoire) était d'éliminer le fardeau économique de ce régime où les médecins déterminaient qui étaient les =inutiles= (ndrl : à l’époque du nazisme, ils ont débuté l’élimination de ces « inutiles » par les enfants handicapés puis malade mentaux et personnes âgées). Ecoutez l’intégralité de ce passage édifiant et interrogeons nous sur le mot « inutiles », cela résonne-t-il à vos oreilles ou pas du tout ? allez, je vous aide : Laurent Alexandre… petit extrait à l’appui en référence aux inutiles.

La vidéo est très courte (à peine plus d’une minute) si elle vous est insupportable faites comme moi, couper le son et reportez-vous au texte en bas d’écran.
https://www.youtube.com/watch?v=tscCQNpw_50

Cette vidéo « met en scène » Laurent Alexandre qui nous fait « une » Bill Gates et parle textuellement de : "fabriquer des collaborateurs compétitifs"... le mot ==fabriquer== m’a laissé pantois. Fabrique-t-on des humains ?? et même temps me direz vous, Gepetto (Attali ?) n’a-t-il pas fabriqué Pinocchio (Macron ?) qui a « pris vie » après avoir été éduqué (programmé ? ne peut on décemment se poser la question) à mentir effrontément.

Puis 1'15 de cette même vidéo de L Alexandre :
« 2 catégories de "citoyens" (sa référence : Harari) les Dieux et.... les inutiles

Et tant que j’y suis, si vous souhaitez approfondir la question des inutiles et l’idée que se fait le « bon docteur » Alexandre de la démocratie dont il se demande ouvertement et par écrit si l’IA va la tuer ? éléments de réponse http://www.jeanef.fr/442755386
http://www.jeanef.fr/443419839 http://www.jeanef.fr/443636698

Revenons à la vidéo de R Fuellmich
14'10 : citation : le rapport était en opposition à ce qu'il appelait des mesures non scientifiques. .... L'expérience a montré que les communautés, face à des épidémies ou à d'autres événements indésirables réagissent mieux avec moins d'anxiété =lorsque le fonctionnement social normal de la communauté est le moins perturbé = sur le plan politique »

On remarquera concernant notre crise sanitaire que c’est précisément ce qui est mis en place : la désorganisation règne engendrant plus encore d’anxiété et de stress.

16’30 sans surprise, je cite : COVID a été une aubaine pour les oligarques.
Les milliardaires US ont augmenté leur vaste richesse personnelle de 2,2billons (2mille…milliards USD !) pour la =seule= année 2020 Je vous suggère pour corroborer de jeter un œil (assurez vous de ne pas perdre  l’autre :=) sur la fiche wikipédia de S Bancel PDG de Moderna et en particulier la rubrique Fortune https://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A9phane_Bancel

Puis…. Ils (les ultrariches, oligarques) détruisent, par le confinement, la concurrence de toutes les industries locales dans la plupart des villes. Nous avons certainement fait faillite (pour qui en douterait encore)

17’45 "quiconque remet en question la sécurité des vaccins qui ont été précipités dans l'opération warp speed (OWS) est muselé, vilipendé par les medias"

V Sharav poursuit : Les contrats concernant les vaccins contre COVID19 dans le cadre de cette opération Warp Speed sont complètement confidentiels. Ils ont même utilisé des entrepreneurs intermédiaires qui travaillent pour =l’armée= afin que ces contrats ne puissent être acquis en vertu de la liberté de la loi sur l’information, ils (les contrats ?) ne sont pas soumis au(x) gouvernement(s) (notez l’échange de regard de R Fuellmich avec les 2 autres personnes présentes à ses côtés qui prennent conscience de l’importance de l’information)

Pour en savoir plus sur cette Operation Warp Speed  :

1.- fiche Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Warp_Speed

l'Opération Warp Speed (OWS) est un partenariat public-privé du gouvernement fédéral des États-Unis pour faciliter et accélérer le développement, la fabrication et la distribution de vaccins thérapeutiques et diagnostics contre la Covid-19.

Elle a été présentée au début d'avril 2020, après une table ronde avec des dirigeants de l'industrie à la Maison-Blanche le 2 mars. Elle devrait favoriser la production de masse de plusieurs vaccins sur la base de preuves préliminaires permettant une distribution plus rapide si les essais cliniques confirmaient que l'un des vaccins serait sûr et efficace. Le plan anticipe que certains de ces vaccins ne s'avéreront ni sûrs ni efficaces, ce qui rendra le programme plus coûteux que le développement d'un vaccin classique, mais conduira potentiellement à la disponibilité d'un vaccin viable plusieurs mois plus tôt que les délais habituels

2.- article Sciences et Avenir : Operation Warp Speed, Trump a payé pour le monde entier https://www.sciencesetavenir.fr/sante/l-operation-warp-speed-de-trump-a-paye-pour-le-monde-entier_149579

Extraits 
- ...les experts refusent généralement d'attribuer des mérites à D Trump, accusé d'une gestion calamiteuse de la pandémie et d'avoir tout misé sur de futures réponses pharmaceutiques [vaccins ?], au détriment de mesures immédiates de santé publique (traitements ??) qui auraient pu sauver des milliers de vies cette année.

- "C'est une force des Etats-Unis, cela n'a rien à voir avec Trump. C'est sûr, il a donné des milliards de dollars... mais ce sont les entreprises qui ont conduit cela", assurait l'expert, en vantant aussi l'excellence des Instituts nationaux de santé qui ont codéveloppé le vaccin de Moderna et géré les essais cliniques.

Alors Trump ? quel est/a été son rôle dans cette histoire vaccinale dès lors qu’il a donné des milliards pour financer cette opération lancée sous son mandat et sa responsabilité.

==Trump n’est plus « aux affaires » et « on » se refuse(rait) à lui attribuer les mérites de cette opération. Soit mais il est tout de même mouillé non ? tant pour les finances que la décision de lancer cette opération vaccinale pour des vaccins expérimentaux dont on découvre le temps passant que les essais font des ravages en termes d’effets indésirables.

Alors Trump : ange ou démon ?

3.- Document intitulé 21 priorities for 2021, le PDF est à télécharger à partir de ce lien 
https://www.worldgovernmentsummit.org/observer/reports/2021/detail/21-priorities-for-governments-in-2021

Notez page 47, "jolie" photo de flacons vaccins Pfizer et une annonce : l'opération "warp speed" a permis de réduire de moitié le développement de vaccins "homologués" [et tant pis si c’est encore en phase de tests, auraient ils été pris de court ?].

Présentation de OWS qui recoupe la fiche Wikipédia :
Protocole de développement de vaccins standardisés (=habituellement= contrôlés par des compagnies pharmaceutiques) pour rationaliser la collecte de données et les compagnies pharmaceutiques =contraintes= de développer des vaccins =en parallèle= aux essais cliniques (gain de temps en éliminant la période de latence pour obtenir les résultats des essais cliniques) OWS a aussi =accéléré= la production des vaccins qui ont démontré le plus de "succès" plutôt que d'en laisser le soin au secteur privé ou à la "la perception du public"

Mon propre résumé : OWS a retiré des mains du secteur privé pharmaceutique la gestion des opérations et la sélection des vaccins et si c bien ce que je crois que j'ai compris, alors on comprend mieux qu'on dédouane ces entreprises pharmaceutiques de la responsabilité de la fabrication de v accins qu'on leur a demandé de fabriquer sans leur mot à dire sur les modalités : ai je bien tout suivi ? et si c le pot aux roses, il faut reconnaître qu'il est de taille !!

Le sujet étant long et lourd, je vous retrouve pour la partie II 
http://www.jeanef.fr/450139864