Le Sénat se lance dans la prospective Covidesque Part 2

20 juin 2021 - maj 30/06/2021 et 01/07/2021

Dans la foulée de mon article http://www.jeanef.fr/449677986 j'aimerais revenir plus en détail sur le rapport sénatorial objet d'une vidéo de Florian Philippot. Revoici les liens :
- vidéo de Fl Philippot https://www.youtube.com/watch?v=cInU4SC_LA0

Le rapport lui-même, accessible en description sous la vidéo de F Philippot
http://www.senat.fr/fileadmin/Fichiers/Images/delegation/prospective/PRO_Rapport_numerique_pandemies.pdf

Commencez par la vidéo qui présente le rapport :
- à 2’30, d’entrée de jeu, le rapport fait la part belle, page 11, aux méthodes asiatiques et plus spécifiquement chinoises. Ca met dans l’ambiance sachant qu’avant même la crise COVID la Chine était réputée exercer un contrôle serré de sa population et le crédit social était DEJA en place.

Puis "Philippot" nous emmène p.130 pour un « résumé » éloquent de l’objectif sénatorial : un compromis à =assumer= : des mesures =intrusives= mais plus limitées dans le temps : ben voyons : Big Brother partout et tout le temps : chouette ! tout va bien.  

Poursuivez l'écoute 4’, sans manquer 6’ et les méthodes de « détection systématique » proposées. Visionnez le film « futuriste » Songbird pour vous donner une idée de ce que le Sénat estime nécessaire de faire en cas d’épidémie (n’étant pas précisé si la grippe peut suffire à déclencher ce plan Orsec épidémique). Bande annonce de Songbird
https://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=283046.html

Reportez vous à un autre de mes articles datant d’il y a un an 
http://www.jeanef.fr/441700759 pour un lien vers une excellente vidéo de Johann Fakra incluant un extrait d'une «suggestion » faite par un  « personnage » chinois à l’adresse de nos politiques de s’inspirer des méthodes chinois de contrôle de la population, car « grâce » à ces méthodes, je cite « il n’y aurait pas eu de Gilets Jaunes » cqfd !

Retour à la vidéo de Fl Philippot : attention 11’ a/s page 87 du rapport et cette phrase « le numérique permettrait d’adopter une toute autre logique : au lieu de repérer une fraction dérisoire des infractions mais de les sanctionner très sévèrement il serait théoriquement possible d’atteindre un taux de contrôle de 100% (rien que ça !!) et d’alléger les règles en conséquence.

Résumé : tous libres mais sous contrôle numérique permanent !

A noter, le rapport de 147 pages du Sénat a été "réduit" à une synthèse en 8 pages 
https://www.senat.fr/rap/r20-673/r20-673-syn.pdf 

J’ai commencé à le lire mais en toute franchise, ça sent tellement le contrôle à plein nez que j'en ai la nausée et j’ai mis ma lecture en mode pause. 

30/06/2021 : je viens de trouver une "perle" : vidéo itw Dr Karim Khelfaoui qui avait donné l'alerte dès mai 2020 sur ce qui s'en vient (formule canadienne) et qui a posteriori se révèle prémonitoire sur ce que ce rapport sénatorial veut mettre en place.
Pour le crisis data hub qui s'appelait encore en 2020 le health data hub écoutez 14'...et suite :
https://www.youtube.com/watch?v=9Ma3xSY3oBM

Courte vidéo de ce jeune médecin, son alerte :
je suis médecin, pas flic, on me demande de violer le secret médical 
https://www.youtube.com/watch?v=9Ma3xSY3oBM

Je vous propose un certain nombre de liens complémentaires, surtout si la lecture du rapport sénatorial vous barbe comme c'est mon cas :

==signalé== cette vidéo Odysée. Emission sur Public Sénat, datant de 2009, donc rien de nouveau... sous le soleil, du moins pour notre Attali national. Ecoutez bien surtout, ça ne peut que vous parlez si vous "grattez" un peu le sujet du rapport sénatorial et si vous doutez encore qu'on ne nous emmène pas en dictature numérique... ben... j'ai pas les mots
https://odysee.com/@FabRoots:a/attali-notre-avenir-et-la-puce-rfid:e

- 2 articles de France Soir

https://www.francesoir.fr/politique-france/crisis-data-hub-une-plateforme-numerique-de-collecte-de-donnees-pour-mieux-gerer

https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/au-senat-surveillance-de-la-population

- 2 articles de Usbek et Rica, le magazine qui « explore le futur », c'est sa propre définition. Ce mag’ est utile pour qui a envie d’avoir des pistes sur notre avenir mais ne comptez pas trop y trouver une critique ouverte sur les progrès technologies, un peu comme s’il était normal de rentrer dans le cadre technologique sans s’interroger sur sa pertinence, car la technologie c’est le progrès donc c’est bien ! j’exagère à peine, il semble quand même que la technologie appliquée à notre surveillance généralisée les interroge un peu ! tant mieux ! 

https://usbeketrica.com/fr/article/quand-des-senateurs-pronent-la-surveillance-pour-faire-face-aux-prochaines-crises

https://usbeketrica.com/fr/avec-son-systeme-de-reconnaissance-faciale-la-chine-est-un-peu-notre-futur

Enfin, une vidéo toute récente de la chaîne YT NTD. Cette vidéo évoque les « imperfections » du pass sanitaire, le rapport sénatorial et surtout nous apporte un éclairage intéressant sur l’influence exercée par la Chine sur les institutions internationales dont l’ONU mais aussi l’OMS, … écoutez ça vaut la peine https://www.youmaker.com/v/zJa9BxO1laJ9

01/07/2021 : j'ajoute enfin le lien d'une lettre du site NeoSanté dont on n'entend peu parler sur les RS et pourtant la lecture en vaut la peine. J'apprécie le ton mesuré de ces éditos, les réflexions qui vont souvent au-delà de ce qu'on peut lire le plus souvent par ailleurs. Ainsi, la dernière "lettre" de Yves Rasir vaut le détour d'autant que vous y trouverez le lien vers un document de 251pages qui fait le bilan de la crise covidesque "COVID19, le grand cauchemar" qui sera mis à jour au fil de l'évolution. A suivre donc. Voici les liens 
- l'édito NéoSanté : le pot aux roses ? https://www.neosante.eu/le-pot-aux-roses/

- le document COVID19, le grand cauchemar, si difficulté pour ouvrir le lien, passez par l'édito, le lien y est activé https://drive.google.com/file/d/1oSHiNBEi91plxW15HciIV48V4HDXsLU5/edit

Je vous retrouverai sans doute pour une partie 3 afin de détailler 2 outils numériques dont l’un ALICEM ne peut que faire partie du dispositif préconisé par nos sénateurs imaginatifs ou plutôt copieurs sans vergogne ni aucun sens critique du système chinois.

ALICEM est présenté depuis un bout de temps sur le site officiel du ministère de l’intérieur, lien ici https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Alicem-la-premiere-solution-d-identite-numerique-regalienne-securisee 

Ca vaut donc la peine d’en parler ! à plus !