Cocktail : virus + sécurité + RESET part 1

11.12.2020

Sur twitter, Jonathan s’inquiète d’un tweet de Mediavenir qui écrit ceci 

« La mairie de Paris envisage de vacciner 30 à 40 % de la population parisienne contre le COVID19 à partir de janvier. «Les plus de 65 ans et les plus fragiles» seront prioritaires puis il y aura «une deuxième phase» pour le reste des Parisiens » fin de citation.

Il est évident que commencer par les plus vulnérables et donc les moins à même de pouvoir se défendre est exemplaire du courage dont font preuve nos z’élites à l’égard d’une population qu’elles méprisent et veulent contrôler. C’est vrai que le ratio n’est pas en leur faveur, nos z’élites étant en nombre bien inférieur à celui de la population, il faut donc qu’elles utilisent les pouvoirs à leur disposition : finance, police voire armée ?, institutions et last but not least les merdias pour faire passer leurs messages.

Revenons à nos moutons vaccinaux. Jonathan, inquiet, écrit « faut vraiment agir avant qu’il soit trop tard ». Ma réponse est constituée de différentes observations, comme suit :

Oui et non. Ils (se) mettent la pression car le temps passant ils comprennent que leur discours est intenable, il doivent "neutraliser" la population en lui faisant peur et en lui proposant le remède "miracle". Beaucoup en France (et pas que) considéraient jusqu'à présent que le vaccin était un moyen =de prévention= d'une maladie contagieuse et grave, en particulier chez les =enfants=.

Et nous voici acteurs et spectateurs de différentes courses qui ont de quoi nous donner le tournis

1. La course des boursicoteurs vaccinaux
On veut nous vendre, dans le plein sens du terme, un vaccin mal en point pour une maladie en cours dont personne ne sait rien et pour ça, on nous sert du matin au soir des chiffres qui ne veulent plus rien dire. C'est un marché de dupes.
J'aimerais connaître les "capacités" vaccinales des #Bipharma qui sont pour le moment très occupées à engranger dans leur porte-feuille les plus-values boursières à partir de promesses de vente de vaccins et le fait que ceux-ci soient ou non efficaces dans le traitement de la maladie est devenu (très) secondaire. Déjà devrons nous être satisfaits et même soulagés que lesdits vaccins ne soient pas plus nuisibles pour notre santé que le COVID19 lui-même. On en est là !!

Les ventes de vaccins aux différents pays à travers le monde sont d'abord des ventes sur =papier= ayant pour finalité de faire monter le prix des actions Bigpharma pendant que « en même temps » ils nous font "mariner" en nous parlant campagne de vaccinations et =tests= sur les candidats-vaccins.

Exemple : Source Mediapart
https://www.mediapart.fr/journal/france/081220/covid-19-la-recherche-publique-sur-le-vaccin-retardee-par-les-laboratoires?fbclid=IwAR03VczCOIBLRDDMLRMIEz2VvO3lIhi8nurekus4CG7FCRs3VyfXPfrzzFU#at_medium=custom7&at_campaign=1046

Le titre : La recherche publique sur le vaccin retardée par les laboratoires
Le chapeau (résumé) : Les fabricants de vaccins distillent au compte-gouttes leurs données d’efficacité et de sûreté, même aux pouvoirs publics. Ils rechignent aussi à ce que des expérimentations académiques complètent leurs propres tests pour mieux éclairer le gouvernement. Seul Moderna accepte que l’Inserm teste son vaccin début 2021, au moment de sa distribution en France. L’institut de recherche était pourtant prêt à embrayer dès octobre.

Pendant qu’on déplore ici et là et de plus en plus des victimes d’effets secondaires des tests de vaccins.

2. La course gouvernementalo-sécuritaire
Notre gouvernement quant à lui est occupé à courir au galop vers tout ce qui a trait au musèlement de la population et son fichage avec le package  #LoiSecuriteGlobale et les 3 décrets liberticides.

Article (en accès libre) de Mediapart qui résume très bien l’organisation en cours du fichage de la population sous différents prétextes et… enfants inclus ! oui…..oui ! sans parler des informations personnelles relatives à la santé : oui et re-oui…

3 types de fichages intercroisés sont prévus, voici le lien pour le détail (j’essaierai peut être d’y revenir mais l’article est très explicite pour quiconque se donne la peine de le lire)

https://blogs.mediapart.fr/la-quadrature-du-net/blog/081220/decrets-pasp-fichage-massif-des-militants-politiques?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-67

ajout 12.12.2020 : je vous communique le lien de Vu du Droit, blog de Maître Régis de Castelnau. La note est titrée : dérive autoritaire du macronisme : le diable est dans les détails.
R. de Castelnau analyse l'arsenal administratif et sécuritaire déployé par le gouvernement à travers ces 3 décrets liberticides. Je vous engage à lire la note et surtout écouter sa vidéo très instructive.

https://www.vududroit.com/2020/12/derive-autoritaire-du-macronisme-le-diable-est-dans-les-details/

J’ajoute une (autre) parenthèse sécuritaire dont je ne pensais pas qu’elle allait trop m’éloigner du sujet vaccination, raté ! Il s’agit d’une info sur la reconnaissance faciale en cours de déploiement sous le joli nom de Alicem avec deux liens :

- celui du ministère de l’intérieur qui présente cette application comme étant je cite : « la première solution d’identité numérique =régalienne= sécurisée ».
Ce qui ne serait pas régalien (inhérent) à l’Etat ne serait donc pas crédible je suppose ?
Mais comme c’est l’Etat on peut lui faire confiance c’est évident ! ben voyons...

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Alicem-la-premiere-solution-d-identite-numerique-regalienne-securisee

- 2ème lien du magazine Sciences et Avenir à propos de ALICEM toujours !
https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/informatique/obligation-securite-compatibilite-le-point-sur-alicem-le-systeme-de-reconnaissance-faciale-du-ministere-de-l-interieur_138165

Avec un petit « hic » … j’ai commencé à lire et je m’arrête interloquée à la 1ère ligne, je cite :
La Chine en est adepte depuis plusieurs années (au point qu'elle s'en sert désormais sur des pandas). Je traduis :

- la Chine s'en sert c’est donc forcément rassurant

- elle s'en sert désormais sur des pandas ! c'est supposé nous rassurer d'être ramenés au même rang que nos amis les pandas ?! 😮

Je pense donc laisser ma lecture en suspens le temps de reprendre mon sérieux !! mais faites-vous plaisir si vous passez le cap de la lecture de la 1ère phrase lol !

Je ferme la parenthèse sécuritaire et reprends plus sérieusement l’argumentation autour de la vaccination et le lien qu’établissent nos z’élites avec le désormais (très) fameux RESET (prononcer : risette c’est plus marrant écrit comme ça !)

3. La course et crise économico-financière du RESET et ses conséquences mondial(ist)es

Ce RESET -- réinitialisation de l’économie mondiale -- est annoncé pour 2021. L'effondrement économique ne peut donc être que proche. Pour ramener le sujet à la France et se faire une idée de notre situation, rappelons d'abord que notre déficit budgétaire =cumulé= à fin 2019 était de près de 93 milliards d'euros (oui oui !), ce n'est quand même pas une paille !

Je vous laisse la source BFM donc logiquement accréditée par le gouvernement, pour ne pas passer une fois de plus pour complotiste.
https://www.bfmtv.com/economie/economie-social/le-deficit-budgetaire-de-l-etat-s-est-fortement-creuse-en-2019_AN-202002040256.html

Et je vous retrouve pour la partie 2, à toute !