Homo-augmentus 2.0

15/01/2020

Alors que j’échangeai avec un twitto (adepte comme chacun sait de la twittosphère) à propos de notre avenir et celui de l’humanité, grand sujet vous imaginez ! il me dit son penchant pour la « robotisation » de nos corps plutôt que la réincarnation laquelle supposerait une nouvelle enveloppe humaine et donc de recommencer tout à zéro : téter maman, apprendre à marcher, retourner à l’école etc.. la vie quoi !

Ce à quoi je lui ai répondu qu’en cas de réincarnation (compter si « tout va bien » à l’horizon des décennies à venir), on aura oublié tout qu'on a déjà fait et appris. Assez logiquement, nous vivrons dans une époque future, amenés à vivre et apprendre très différemment, ce sera une autre époque, nouvelle...ère.

Alors, projetons nous dans les décennies à venir, et au vu de ce qu’on nous prépare, nous pouvons envisager (craindre ?) que les bébés naîssent dans des utérus artificiels, ce qui suppose « logiquement » que téter le sein soit passé de mode ! tout autant qu’aller à l’école d’ailleurs ?

Si on est réincarné sans parler d’être robotisés, peut on même envisager qu’il y ait une différence entre ces deux "états d'être" si on peut dire, puisqu’on nous prépare à devenir homo-augmentus 2.0. Ainsi, réincarnés ou robotisés, la différence tiendrait elle au "simple" fait, qu'encore humains dans notre enveloppe corporelle, on nous aura déjà implanté un logiciel nous permetant de tout savoir et tout connaître sans même l'avoir jamais appris. Oui, oui, je sais ça paraît aberrant mais c'est prévu et je peux vous assurer que nos chères GAFAM y travaillent en priorité.

Je vous propose donc de découvrir un document intitulé : gov 2071 preparing for new frontiers ou gouvernance en 2071 : préparons de nouvelles frontières.

Voici le lien

https://gov2071.worldgovernmentsummit.org/en/guidebook

Maintenant, (télé)portons nous à sa page 109 (en haut à droite) où il est question de l’ère du techno-humanisme, horizon 2050-2070 qui dit

"...Information sent through brain implants. To upload a government bulletin to the brain, the citizen just needs to blink, and his/her auditory and visual nerves upload the file. The brain implant can also instantaneously search information about any city service , just by thinking about it (e.g. What time will the next bus arrive?).

Pour faire court, on nous dit que grâce à nos implants, il suffira de penser à quelque chose pour avoir la réponse "téléchargée" directement vers le cerveau (à partir de nos nerfs optique et auditif), alors pensez donc si l'école ce sera vieux jeu !

Et je retrouve une phrase que j'ai notée sur cette fameuse page 109 du document que j'ai imprimé voilà pas mal de temps. Cette phrase dont je ne me souviens plus où je l’ai repérée disait ceci :

"... je vous demande si notre destinée à devenir immortel éclipsera notre désir d'être humain, si notre désir d'être libre dépassera le désir de l'élite de contrôler totalement l'humanité mais il ne nous reste pas beaucoup de temps pour le découvrir"

Devinette : qui est l’auteur de cette phrase inquiétante ? je ne sais plus du tout mais j’ai 3 suspects potentiels puisqu’ils ont figuré dans la short-list de mes lectures figurant sur mon chevet (ben oui ! je sais on peut faire mieux…) bref, je nomine : J Attali, L Alexandre et YN Harari. Je ne réussis pas à me faire une idée du suspect principal. Alors à votre avis ?

Revenons à nos moutons techno-humanistes : je pense que nos élites ne veulent pas nous donner le temps de penser ou d’envisager la réalité de leurs "projeeets" et donc tout leur sera permis pour nous court-circuiter. Puisque mettre à jour ces projets permettrait d’espérer les déjouer, du moins en (grande ?) partie !

L’ère techno-humaniste est ainsi dénommée dans le document ci-dessus et vous le trouverez repris à l'identique dans le livre de YN Harari Homo Deus, p 377. Ce livre a été vendu en je ne sais combien d'exemplaires et je trouve assez curieux que si peu se soient émus de ce qui y est dit. Ah mais, suis-je bête, avec Homo Sapiens (le 1er tome de l’aventure humaine décrite par Harari) on est dans l’histoire, alors que Homo Deus c’est forcément de la (science) fiction ==mais ça NE peut PAS en être totalement==, c’est tout au plus de l’anticipation, car comment expliquer retrouver ce mot « techno-humanisme » à la fois dans le livre de Harari et ce document que j'ai téléchargé à partir du site du gouvernement mondial qui donne en anglais « world government summit », lequel se réunira du 22 au 25 novembre 2020 à Dubaî, c’est-à-dire exactement à suivre du G20 qui lui se tiendra à Riyad les 21 22 nov 2020, coïncidence ? ah oui, vous croyez ?!

Je vous laisse deux liens pour vérifier par vous-mêmes et vous faire une idée

https://www.worldgovernmentsummit.org/

http://www.jeanef.fr/442791033

j'ai effectué une réactualisation sur ce lien à propos des dates de ce WGS qui pourrait être reporté d'un an, si on considère que l'Expo de Dubaï est elle-même reportée au 01/10/2021.

Enfin, si vous avez besoin de temporiser pour mieux « digérer » les étapes qui nous attendent jusqu’en 2050, je vous propose de télécharger un autre document, toujours à partir du site du governement mondial. 
Voici le lien
https://www.worldgovernmentsummit.org/docs/default-source/publication/2015/english/gov-2020---deloitte.pdf?sfvrsn=48e63b0a_2

Ce document s’intitule Gov 2020, a journey (sic) into the future of government ou : un voyage (re-sic) dans la gouvernance du futur.

J’attire votre attention sur les 3 premières mutations (shifts) envisagées,voir p7.
En résumé : 
7 mutations nous attendant avant le grand saut dans l'inconnu et je vous laisse absorber les 3 premières :

1. - l'Etat facilitateur et non plus fournisseur de solutions

3. - laisser les citoyens se débrouiller seuls ou entre eux, ça s'appelle la gouvernance (re)distribuée.

La transition entre ces mutations passera par la numéro 2 consistant à nous donner accès à tous à les services possibles nous rendant autonomes : smart-phones 2.0, 5G, puces RFID etc.. nous obligeant pour toute activité ou démarche dont nous aurions besoin à nous débrouiller seuls, déchargeant l’Etat de nous prendre en charge. Lui, l'Etat, pourra ensuite nous taxer tout ce que nous produirons par nous-mêmes et nous en laisser juste assez pour continuer à produire et enrichir les élites. On dit aussi « se payer sur la bête » et ça serait dommage de tuer la poule aux oeufs d'or du moins tant que l'IA ne sera pas assez intelligente pour nous remplacer défintivement, n’oublions pas que L Alexandre a déjà intériorisé que les Gilets jaunes, donc vous et moi pour la quasi-majorité d’entre nous, sommes « substituables », oui, vous avez bien lu et en voici la preuve.

https://www.youtube.com/watch?v=kyLysKUMyyU&t=26s

voilà, voilà,… que dire de plus ? rien… ne reste plus qu’à vous boucher les yeux et les oreilles et me considérer comme une « allumée" grave comme disent les jeunes (enfin je crois..🤔)

Nota bene - 05/03/2020 : si le sujet du transhumanisme vous intéresse, je vous invite à le découvrir à partir d'une série intitulée projet NEOM, ici il s'agit de l'épisode 13

 https://www.youtube.com/watch?v=M3yhE4Wyx0o