COVID Huxley et Orwell

25 mars 2020

Au fil des jours qui passent, l'animal sans queue ni tête s'impose dans le paysage et dans nos vies, invisible et omniprésent, dans nos têtes, nos esprits, nos télés, nos radios, nos réseaux sociaux. Lancinant et tellement invisible.

Je n'ai pas envie de revenir sur les causes (naturelles ou non) de son existence, pas plus que je n'ai vraiment envie de revenir sur les polémiques en cours : chloroquine ou pas chloroquine.

La vérité est ailleurs. The truth is out there.. et elle nous échappe.

Ainsi, je pense que ce confinement nous mène tout droit où l'on a décidé que nous irions et que d'autres ont anticipé pour nous depuis plusieurs décennies, je pense en particulier à Huxley et Orwell. Je ne fais pas les présentations.

Nous sommes confinés, infantilisés avec une attestation pour demander la permission de sortie et comment l'imposer si ce n'est pour une raison imparable. Les Chinois ayant inventé et mis en place de façon opérationnelle le flicage sous l'intitulé "crédit social", nos gouvernants n'ont plus qu'à s'en inspirer sous prétexte de nous protéger en instaurant un système de surveillance permettant de savoir, à l'heure du COVID, qui nous avons pu contaminer dans nos déplacements, nous serons ainsi aisément repérés... et sanctionnés ?

Puis quand les habitudes seront prises, il ne restera plus qu'à les officialiser durablement. Tout le monde connaît le provisoire qui dure toujours.

Gardons en mémoire les drones pour surveiller Paris (puis les autres villes ultérieurement), rêvé par Mounir Mahjoubi et mis en pratique par le Préfet Lallement (je vous laisse vérifier, c'est pas très compliqué).

Cette crise sanitaire permet d'expérimenter grandeur nature tous les changements qu'on veut nous imposer sans nous le dire ouvertement de craindre d'essuyer des rebuffades.

Ainsi les changements imposés pendant ce confinement préfigurent ce à quoi on veut nous habituer sans nous prévenir, partant du principe que si on a pu s'y faire avec le Covid, ça ne doit pas être bien difficile de continuer. Voici les exemples les plus visibles :

1. Le télétravail : nombreux notamment dans le secteur des services peuvent espérer préserver leur job encore quelques années grâce au télétravail qu'ils vont expérimenter pendant quelques semaines.

Pendant que d'autres substituables par l'IA seront "retoqués" ultérieurement : où ? comment ? on sait pas trop, sachez seulement que le revenu minimum universel devrait être leur planche de salut. Consultez L Alexandre il vous expliquera : http://www.jeanef.fr/443419839

2. COVID oblige, les enfants, étudiants et professeurs mettent en pratique l'enseignement à distance qui deviendra la règle.

3. La dématérialisation des formalités et autres procédures administrative : ça fait son chemin "pian-pian"... ça rentre dans les esprits et les pratiques. 

4. Nous prenons l'habitude de faire nos courses en ligne pour retirer au drive ou faire livrer. Les grandes surfaces remplaceront leur personnel par des caisses automatiques. Et d'ailleurs, après la crise sanitaire que nous traversons qui aura encore envie d'être caissier(e)s dans un super marché ?

5. Nous expérimentons la télémédecine pour "décharger" les services médicaux et hospitaliers  débordés. Les progrès technologiques sont si rapides que bientôt même les emplois subalternes (soignants) seront remplacés par l'IA, pour les postes plus qualifiés il faudra attendre encore un peu. 

Parlant d'humains substituables : les JO de Tokyo en 2021 devraient être une vitrine pour expérimenter les prouesses de l'IA en mettant en vedette les assistants androïdes chargés de veiller sur le public. Dommage on attendra encore un an pour voir cela. Si vous êtes curieux, faites petites recherches sur internet à partir des mots clés "IA et jeux de Tokyo".

6. Contrôler notre quotidien et endormir nos esprits déjà bien ensommeillés. Donc pour ça on a droit à la totale : mise à disposition de films gratuits, de livres numériques gratuits (merci la FNAC), des distractions radio-TV pour nous distraire mais aussi nous (in)former.

7. Nous prenons déjà l'habitude de pratiquer nos activités physiques "indoors" avec nos animaux de compagnie. Le COVID nous le fait passer en habitude jusqu'au moment où nos animaux aussi seront remplacés par des IA animalières ?! 🤨

8. Nous communiquons via les réseaux sociaux et autres visio-conférences avec nos collègues, famille, amis, cloîtrés dans nos logements respectifs. Les contacts : bises et poignées de mains sont interdits et le contact à 1 mètre de distance est impératif. Nous faire perdre la notion du "toucher" voire... de l'intimité. 

9. Viendra ensuite la touche "finale" sous prétexte de nous "protéger" tout comme nous sommes déjà fliqués (RS, smartphone, internet,etc..) nous finirons pucés, comme nos animaux de compagnie le sont déjà si on veut les faire voyager avec nous, ils ont leurs passeports, les "chéris" (oui, oui) et la puce qui va bien, aussi appelée "transpondeur'" (ça sonne bien je trouve🤨). 
Bref, comme les animaux nous finirons pucés et vaccinés. Et pour nous épargner le poids des pièces de monnaie dans nos poches et du risque de transmission des maladies par la monnaie papier, l'argent dit "liquide' disparaîtra renforçant ainsi le fliquage. Je vous propose la lecture d'un article long mais fort intéressant sur ce monde de demain.. Quand je dis demain... on y est presque !

Laissons "l'ami" COVID faire le travail et nous finirons prisonniers de nos z'élites.. à l'insu de notre plein gré, comme d'hab.

https://bourgoinblog.wordpress.com/2016/05/26/disparition-de-largent-liquide-et-pucage-de-masse-vers-la-dictature-integrale/

Bref, le meilleur des mondes et 1984 réunis sont En Marche mais, gardons en tête, que nous n'en sommes cependant qu'au galop d'essai, une première répétition permettant de relever des couacs.

Une ou deux autres pandémies, pardon "vagues", dans les 2 ans seront "utiles" pour peaufinir le "process" avant la "générale", horizon 2024/2025 ? et nous serons fins prêts pour entrer de plein pied #Agenda2030. Voici un aperçu :

https://gov2071.worldgovernmentsummit.org/en/guidebook

==actualisation 14 mai2020==

Ce world government summit pourrait être reporté à une date ultérieure car les dates annoncées du 22 au 25 novembre 2020 ne figurent plus sur la page d'accueil du site et "en même temsp", l'expo universelle de Dubaï qui devait ouvrir le 30/10/2020 a été reportée au 01/10/2021.. Voyons ce qu'il va en être du G20 qui se tiendrait (toujours ?) quant à lui à Riyad les 21 et 22 nov 2020, soit immédiatement avant le WGS, ou quand le hasard vous fait 😉

https://www.youtube.com/watch?v=3Rz2b1xUOJU

Je ne résiste pas après tout cela à vous conseiller de visionner une petite vidéo totale complotiste pour vous donner le frisson, bien mieux qu'une fiction sur nos chaînes mainstream, avec un avertissement : toute ressemblance avec personnages ou situations existants ou ayant existé (sic) est purement fortuite... qu'est ce que vous croyez ! 😉

Enjoy !

https://www.youtube.com/watch?v=sFKuxhrEDT0&feature=youtu.be