COVID dépistage pourquoi le refuser part 3

19 juillet 2020

L'état d'urgence sanitaire a été levé mais on nous tient en haleine avec l'actualité rebondissante des cas de COVID selon les régions voire les pays pour nous sensibiliser et conditionner à une 2ème vague et un potentiel re-confinement. 

Dans la continuité de mes 2 précédents posts de la série "déconfinement", j'ajoute une vidéo (15 petites minutes) qui met l'accent sur le caractère sensible de l'acte pratiqué pour le dépistage par écouvillon et le moins qu'on puisse dire c'est que la zone "ciblée" par l'écouvillon est suffisamment sensible à tous points de vue pour qu'on s'interroge sur la question de savoir jusqu'où va l'écouvillon enfoncé dans notre nez. 🤨

Qui le sait vraiment en fait ? écoutez cette vidéo qui pose question et n'hésitez pas à vous reporter à mes 2 précédents posts sur le sujet du dépistage dans la série "déconfinement".

voici le lien de la vidéo publiée sur twitter

https://www.youtube.com/watch?v=SZ476rEEx-Q&feature=youtu.be

Un twitto estime, en réponse, que c'est erroné et que cet acte est anodin. Personnellement, je n'en suis pas sûre du tout.

Gardons en tête que ce test est un acte médical et même chirurgical ! il s'agit quand même d'un prélèvement effectué dans le cadre du dépistage d'une maladie liée à un virus dont on nous rebat les oreilles du matin au soir qu'il est contagieux et dangereux, dont acte.

Ce prélèvement compte tenu de la gravité et l'étendue de l'épidémie est urgent, pour peu que nos z'élites soient, elles, assez organisées pour nous en fournir en nombre suffisant.

Hormis ce "détail" et comme pour les masques, on les voit venir avec leurs gros sabots, on va finir par nous imposer un test pratiqué à la chaîne et dans la précipation.

Le processus est en cours et j'en veux pour preuve un exemple rapporté par ma fille (c'est vrai résidente en Australie) : les prélèvement là-bas sont effectués à la chaîne. Les personnes testées sont invitées à rester dans leur véhicule pendant le dépistage, ah c'est sûr, à travers la vitre, je vous dis pas la précision du prélèvement !! 🤪

Or pour moi, cet acte ne peut pas être anodin et exécuté sans précaution ni attention.

Et vu le nombre toujours croissant de personnes à dépister et encouragées à le faire, gageons que les personnels réquisitionnés pour le prélèvement ne seront pas tous qualifiés/formés a minima à la pratique de cet acte, loin s'en faut, alors entre ceux qui "iront"

- a minima de crainte d'aller trop loin
ou
- sans précaution, mode jusqu'au boutiste quitte à (le) faire mal, atteignant un point sensible et douloureux =et lequel ?!= en plus d'être inefficace quant à la qualité du prélèvement lui-même.

=Tout acte= réalisé dans notre corps et a fortiori au niveau de notre tête doit l'être avec expertise et pas confié dans la précipitation au premier venu si bien intentionné soit il.

N'oublions pas qu'il s'agit d'un ACTE médical et même chirurgical, ça ne peut pas être anodin !

A défaut je préfère le test sanguin, beaucoup d'infirmier(e)s sont formés pour pratiquer la prise de sang et le résultat serait autrement plus fiable ! le jeu en vaut la chandelle.

Enfin pour terminer et pour ceux qui sont au moins un peu familiarisés avec le Bouddhisme et pour les autres, l'information peut avoir son intérêt, l'écouvillon atteint une zone de la tête qui correspond dans le bouddhisme a ce qu'on appelle le Troisième oeil. Je vous laisse le lien d'un document à découvrir 

https://www.guidedeschakras.com/chakra-troisieme-oeil/

et je vous livre l'extrait le plus "parlant" 

Localisation du chakra du troisième œil

La localisation ... acceptée du 6ème chakra est située entre les sourcils, légèrement au-dessus de l’arête du nez. Contrairement à une idée reçue, il n’est pas situé au milieu du front mais entre les yeux où les sourcils se rejoindraient. Il peut ... être décrit comme se situant derrière les yeux, au milieu de la tête. Notez que les chakras secondaires court le long de  la ligne médiane du front mais que le chakra du 3ème œil est généralement situé plus bas.

Le chakra du 3ème œil est associé à la glande pinéale, chargée de réguler les biorythmes, y compris les temps de sommeil et d’éveil.
C’est une glande située dans le cerveau qui est un centre d’attention à cause de sa relation avec la perception et l’effet de lumière ainsi que des états de conscience altérés ou « mystiques ».
Il est positionné à proximité des nerfs optiques et, en tant que tel, sensible aux stimulations visuelles et aux changements de luminosité..." fin de citation..

En résumé/conclusion :

Ce dépistage pratiqué par écouvillon pour aller "farfouiller" de façon hasardeuse dans ce "coin" de notre tête n'a rien de rassurant.

Si maintenant vous qui lisez ceci êtes adepte de l'écouvillon, grand bien vous fasse ! mais moi je dis : non merci ! et a fortiori quand on sait que ces tests ne sont pas fiables, trop nombreux faux positifs, cf posts sur le dépistage 1 et 2.

Enfin, dernière minute, lien vers un article se rapportant à la loi dite Kouchner selon laquelle
"Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment." Vous devez donc consentir à l'acte pratiqué et vous pouvez retirer votre consentement.
https://jenaipasconsenti.tumblr.com/loi-kouchner

30/07/2020 et j'ajoute un article de blog publié sur Mediapart qui porte sur le refus de vaccination selon le même raisonnement, s'agissant d'un acte médical qui peut être =refusé== et lorsque l'on peut apprécier tout à la fois le manque de fiabilité du vaccin à venir contre le COVID et l'objectif fixé qui est d'imposer le COVIPASS à la population terrestre, il est d'autant plus important d'être bien informé sur ce DROIT au refus.
https://blogs.mediapart.fr/helene-ecochard/blog/051117/le-droit-au-refus-de-la-vaccination?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-67